The Use Of Adhesives

This OECD Emission Scenario Document (ESD) is intended to provide information on the sources, use patterns, and potential release pathways of chemicals used in adhesive products, specifically during the use of adhesives in various industries. It is also intended to serve as a preliminary screening tool for assessing such chemicals. The document focuses primarily on water-based and organic solvent-based solution, hot-melt, pressure-sensitive, and reactive (excluding radiation curable1) adhesives during industrial applications for the purposes of joining substrates. The adhesives may be applied using spray, roll, curtain, or syringe or bead application methods. The document presents standard approaches for estimating the environmental releases of and occupational exposures to additives and components used in adhesive formulations. These approaches are intended to provide conservative, screening-level estimates resulting in release and exposure amounts that are likely to be higher, or at least higher than average, than amounts that might actually occur in the real world setting.

Source: http://www.oecd.org/officialdocuments/publicdisplaydocumentpdf/?cote=ENV/JM/MONO(2015)4&doclanguage=en

Du nouveau dans la prévention des risques chimiques

En 2015, deux actualités marqueront la prévention des risques chimiques, qui concerne presque tous les secteurs d'activité. Au niveau européen, le règlement CLP devient l'unique système de classification, d'étiquetage et d'emballage des substances et mélanges chimiques. En France, le logiciel Seirich sera mis en ligne afin d'aider les entreprises à évaluer leurs risques, à mieux connaître leurs obligations réglementaires et à mettre en place un plan de prévention.
Ce dossier fait le point sur ces deux sujets et présente également les résultats de campagnes d'évaluation des expositions à deux substances particulièrement dangereuses : le chrome VI et le styrène.
Le dossier comprend les articles suivants :
- Les produits chimiques au travail : des risques souvent ignorés
- Règlement CLP : comprendre la classification et l'étiquetage des produits chimiques
- Seirich, un logiciel d'évaluation et d'information sur les risques chimiques
- Chrome VI, des expositions élevées et préoccupantes
- Styrène et polyester stratifié : niveaux d'exposition et actions de prévention

Source: http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=DO%208

Industrial Use Of Industrial Cleaners

This OECD Emission Scenario Document (ESD) is intended to provide information on the sources, use patterns, and release pathways of chemicals used in industrial cleaning, so as to help estimate the amounts of chemicals released into the environment.

Source: http://www.oecd.org/officialdocuments/publicdisplaydocumentpdf/?cote=ENV/JM/MONO(2015)3&doclanguage=en

Coccidioidomycosis (Valley Fever)

Coccidioidomycosis or Valley Fever is an infectious disease in parts of the U.S.A. It is caused by inhaling microscopic arthroconidia (also known as arthrospores or spores) of the closely related fungal species Coccidioides immitis and C. posadasii. Areas where Coccidioides is endemic (native and common) include states in the southwestern U.S.A. such as Arizona, California, New Mexico, Nevada, Texas, and Utah and parts of Mexico, Central America and South America.
The purpose of this website is to provide occupational safety and health professionals with information needed to understand and prevent work-related Coccidioidomycosis (Valley Fever). The disease has important occupational aspects. For example, certain jobs and work activities, particularly those that involve digging in or disturbing soil in endemic areas, are associated with an increased risk of infection to workers. Also, it is important to know that there are preventive interventions that can be used to protect workers at risk.

Source: http://www.cdc.gov/niosh/topics/valleyfever/default.html

Eligibility for low-dose computerized tomography screening among asbestos-exposed individuals

Objectives: The study aimed to incorporate an estimate of risk for asbestos exposure in the Canadian Cancer Risk Management Lung Cancer (CRMM-LC) microsimulation model.
Methods: In CRMM-LC, a 3-year probability of developing lung cancer can be derived from different risk profiles. An asbestos-exposed cohort was simulated and different scenarios of low-dose computerized tomography (LDCT) screening were simulated.
Results: As annual LDCT screening among non-asbestos-exposed individuals is less cost-effective than biennial screening, all the scenarios modeled for an asbestos-exposed cohort were biennial. For individuals with a two-fold risk of asbestos-induced lung cancer to be eligible for biennial LDCT screening, a smoking history of ≥15 pack-years would be necessary. For non-smokers with asbestos exposure resulting in a relative risk (RR) for lung cancer, it is not cost-effective to screen those with a RR of 5, but it is cost-effective to screen those with a RR of 10 (the heavily exposed).
Conclusion: Asbestos-exposed individuals with an estimated two-fold or more risk of lung cancer from asbestos-exposure are eligible for LDCT screening at all ages from 55–74 years if they have a cigarette smoking history of ≥15 pack-years. Asbestos-exposed individuals who are lifelong non-smokers are eligible for LDCT screening at all ages from 55–74 years if they have accumulated a degree of asbestos exposure resulting in an estimated risk of lung cancer of ≥10.

Source: Fitzgerald NR, Flanagan WM, Evans WK, Miller AB. Scand J Work Environ Health, 2015.
http://dx.doi.org/10.5271/sjweh.3496

Nanoargents : de la production à l'utilisation, quels sont les risques ?

Les nanoargents (AgNP) présentent des propriétés antibactériennes particulièrement intéressantes grâce à leur interaction avec les cellules des micro-organismes et à leur propension à produire des ions argent qui agissent également sur les cellules. Ils ont connu un développement important avec l'essor des nanotechnologies. Si la principale application est le domaine médical, et particulièrement le traitement des brûlures, ils sont présents dans de nombreuses applications de la vie quotidienne (textile, hygiène, alimentaire).
Cet article fait la synthèse des connaissances sur la production et les utilisations, les expositions et les mesures de prévention à prendre lors de la mise en oeuvre de ces nanomatériaux.

Source: http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_NT%2024/$File/NT24.pdf

Portrait de la nanotechnologie au Québec dans les milieux industriels et de la recherche universitaire et publique

La présente étude a pour objectif de dresser le portrait des industries et des laboratoires de recherche universitaire et publique du Québec qui développent, produisent, utilisent ou commercialisent des NP de synthèse. Pour cela, un questionnaire adapté au contexte québécois a été élaboré, validé et complété en ligne grâce à la plateforme informatisée Survey Monkey™. Quelque 2 000 participants et plus de 1 300 entreprises ont été ciblés. Les entreprises ont été contactées par téléphone afin de confirmer leur utilisation ou non de NP et de vérifier leur intérêt à participer à l'étude et à répondre au questionnaire. Les entreprises non rejointes par téléphone et celles qui avaient confirmé l'utilisation de NP ont reçu les informations les invitant et leur permettant de répondre au questionnaire. Pour leur part, les chercheurs associés au NT ont  été sollicités par courriel pour participer à ce projet. Le questionnaire a été envoyé à 579 personnes du milieu industriel et à 653 personnes ressources du milieu de la recherche universitaire et publique.

Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-nanotechnologie-industriels-universitaire-r-854.html

Bruit et substances ototoxiques : cocktail à risque pour l’audition

De nombreuses études ont mis en évidence un risque accru de troubles auditifs du fait de phénomènes de synergies entre certains agents chimiques et le bruit.
Quelles sont les substances concernées ? Comment fonctionnent ces co-expositions? Quels sont les effets sur l'homme ? Cet article apporte un éclairage sur ces questions.

Source: http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_DC%208/$File/DC8.pdf

Maladie à virus Ebola (MVE) et santé au travail

Depuis mars 2014, une épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) touche plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest. La circulation du virus en dehors des pays où sévit l'épidémie est exceptionnelle. Le virus Ebola n'est pas naturellement présent en Europe. Seuls les sujets symptomatiques sont contagieux. Les personnes les plus à risque de contracter la maladie sont celles qui prennent soin d'un malade symptomatique, qu'il s'agisse des soignants ou de l'entourage proche.
En France, un plan national de prévention et de lutte "maladie à virus Ebola" a été rendu public le 24 novembre 2014. La prévention de la transmission du virus Ebola repose sur la détection et le signalement précoces des cas, leur isolement et leur prise en charge dans des hôpitaux spécialisés, par des soignants correctement protégés.

Source: http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TP%2021

Évaluation de l'exposition professionnelle aux fibres céramiques réfractaires des techniciens chauffagistes finistériens

L'utilisation des fibres céramiques réfractaires (FCR) comme isolant a été massive dans les chaudières à condensation jusqu'à la fin des années 90. Une campagne de prélèvements atmosphériques, en suivant des techniciens chauffagistes bretons, a permis de mettre en évidence une exposition de ces derniers lors des travaux de maintenance sur ce type de chaudière. Des mesures de prévention collective et individuelle sont à mettre en oeuvre ainsi qu'un suivi médical adapté.

Source: http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TF%20227

Indicateurs biologiques d'effets précoces

Leur utilisation dans la prévention du risque chimique en santé au travail
L'utilisation d'indicateurs biologiques, de susceptibilité, d'exposition et d'effets contribue à l'évaluation des risques chimiques pour l'individu, améliorant ainsi les pratiques préventives.
Les biomarqueurs d'effets, particulièrement d'effets précoces, permettent de vérifier l'efficacité de ces pratiques, d'alerter des risques à un stade d'anomalies biologiques réversibles avec une prise en charge plus précoce des sujets sensibles, d'améliorer la connaissance des dangers et des mécanismes d'action toxique des substances.
Cependant, la validation de ces tests n'est pas effective, les recommandations quant à leur utilisation font défaut et leur manque de spécificité nécessite fréquemment de les associer à d'autres tests. Une définition précise du terme " biomarqueur d'effets précoces " permettrait d'indiquer leurs objectifs, de préciser leurs limites et de clarifier les aspects éthiques de leur utilisation en santé au travail.

Source: http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20149

Risques physiques et travail

Journée de la société française de médecine du travail (SFMT), Paris, 10 octobre 2014
Cette journée de la Société française de médecine du travail (SFMT) a permis de présenter les actualités relatives à plusieurs risques physiques : les rayonnements optiques, les vibrations, les champs électromagnétiques d'origine professionnelle et environnementale et les rayonnements ionisants.

Source: http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TD%20217

Dermatites de contact professionnelles dans le secteur de l'imprimerie

Les dermatites de contact professionnelles sont fréquentes dans le secteur de l'imprimerie. Il s'agit essentiellement de dermatites de contact d'irritation et/ou allergiques et plus rarement d'urticaires de contact.
Les principaux irritants sont les solvants des produits de nettoyage, les acides, les produits alcalins de décapage et de dégravage, ainsi que les constituants des encres. Les principaux allergènes sont les constituants des résines et des vernis (surtout les acrylates) et les biocides.
Le diagnostic étiologique nécessite des tests allergologiques avec la batterie standard europeenne, les batteries spécialisées et les produits professionnels selon les cas.
La prévention technique doit mettre en oeuvre toutes les mesures susceptibles de réduire l'exposition. La prévention médicale repose sur la réduction maximale du contact cutané avec les irritants et l'éviction complète du contact cutané avec les allergènes.
Ces affections sont réparées au titre de plusieurs tableaux de maladies professionnelles, en fonction des substances chimiques entrant dans la composition des produits utilisés.

Source: http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TA%2097

Risk analysis and warning rate of hot environment for foundry industry using hybrid MCDM technique

A person working in extreme hot environment is at greater risk of heat-related disorders and safety problems. Protection of health and safety needs to evaluate the risk and warning rate of hot environment without compromising productivity of the organization. In this paper, a novel hybrid technique was proposed for assessing the work safety in hot environments using multi criteria decision making (MCDM) technique. The proposed model involves analytic network process (ANP) and linguistic fuzzy approach. The ANP approach is used to compute the weights of evaluation factors and triangular fuzzy numbers are used to handle imprecision and uncertainty during the decision making process. In the present study, a total of three main factors and ten sub-factors are considered for the evaluation process. A real case study example is conducted to ascertain the effectiveness of the proposed model. The results show that the criteria "worker" obtained over-all percentage of 64.8%; whereas, "environment" and "work criteria" was 27.8% and 7.4%, respectively. The safety performance of hot environment falls between medium and good. However, the safety grade and warning rate for work is II and I, respectively.

Source: Ilangkumaran M, Karthikeyan M, Ramachandran T, Boopathiraja M, Kirubakaran B. Safety Sci. 2015; 72: 133-143.
http://dx.doi.org/10.1016/j.ssci.2014.08.011

Endotoxin in metal working fluid (MWF) mist

The risks to respiratory health from exposure to bacterial endotoxins are well established. The aims of this research were to:
Review the evidence used to develop the health based recommended occupational exposure limit (HBROEL) for endotoxin of 90 endotoxin units per cubic metre (EU/m3) over an 8-hour period proposed by the Health Council for the Netherlands (DECOS); and to assess its relevance as a ‘benchmark' to assess risks to respiratory health caused by endotoxin in metal working fluid mists.
Assess whether the published evidence on endotoxin concentration in metal working fluids provides sufficient evidence that concentrations in mist are sufficient to cause harm to human health
The research concluded that there was a large discrepancy between concentrations of endotoxin and viable bacteria in mist compared to the concentrations in bulk fluid with airborne endotoxin levels generally falling close to or beneath the DECOS recommended level , whilst sump levels generally exceeded these by 100 to 1000 fold. Levels of viable bacteria captured in air were low compared to the levels in the sumps.
Further research is required to determine whether the discrepancy between bulk endotoxin and airborne levels is real or whether this is due to the impact of sampling or analytical methodology.

Source: http://www.hse.gov.uk/research/rrhtm/rr1043.htm

Plus de Messages Page suivante »

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives