Amiante : surveillance des expositions

Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) n° 3-4 du 20 janvier 2015 est consacré à l'amiante.
En dépit d'avancées significatives dans le champ des connaissances et de la prévention, la thématique « amiante » demeure plus que jamais d'actualité en France.
Ce numéro du BEH permet de faire un point important sur des informations obtenues au niveau national, au moyen de programmes spécifiques menés à l'Institut de veille sanitaire (InVS), et en collaboration avec divers partenaires.

Source: http://www.rst-sante-travail.fr/rst/header/actualites/Amiante-surveillance-des-expositions.html

Occupational Exposures to New Drycleaning Solvents

There are about 36,000 commercial drycleaning shops in the United States. Most are owner-operated small businesses with fewer than 10 employees. In addition, some drycleaning shops may be owned and staffed by individuals with limited English language skills and/or may be marginally profitable– factors that may create additional barriers for the owner-operator to maintain a safe and healthy workplace.
Environmental regulatory requirements and an increased awareness of the potential occupational hazards from using the drycleaning chemical perchloroethylene (PERC) have resulted in some drycleaners switching to alternative chemicals. Some of the PERC alternatives are promoted as safe and environmentally friendly, although their effects on human health and the environment are not well characterized.

Source: http://blogs.cdc.gov/niosh-science-blog/2015/02/24/drycleaning-solvents/

Characterizing occupational heat-related mortality in the United States, 2000–2010

An analysis using the census of fatal occupational injuries database
BACKGROUND: Occupational heat-related mortality is not well studied and risk factors remain largely unknown. This paper describes the epidemiological characteristics of heat-related deaths among workers in the US 2000-2010.
METHODS: Fatality data were obtained at the Bureau of Labor Statistics from the confidential on-site Census of Fatal Occupational Injuries database. Fatality rates and risk ratios with 95% confidence intervals were calculated by year, sex, age group, ethnicity, race, state, and industry.
RESULTS: Between 2000 and 2010, 359 occupational heat-related deaths were identified in the U.S., for a yearly average fatality rate of 0.22 per 1 million workers. Highest rates were found among Hispanics, men, the agriculture and construction industries, the state of Mississippi, and very small establishments.
CONCLUSIONS: This study provides the first comprehensive national profile of heat-related deaths in the U.S. workplace. Prevention efforts should be directed at small businesses and at industries and individuals with the highest risk.

Source: Gubernot DM, Anderson GB, Hunting KL. Am. J. Ind. Med. 2015; 58: 203-211.
http://dx.doi.org/10.1002/ajim.22381
 

Silicosis Mortality Trends and New Exposures to Respirable Crystalline Silica

United States, 2001–2010
Silicosis is a preventable occupational lung disease caused by the inhalation of respirable crystalline silica dust and can progress to respiratory failure and death (1). No effective specific treatment for silicosis is available; patients are provided supportive care, and some patients may be considered for lung transplantation. Chronic silicosis can develop or progress even after occupational exposure has ceased (1). The number of deaths from silicosis declined from 1,065 in 1968 to 165 in 2004 (2). Hazardous occupational exposures to silica dust have long been known to occur in a variety of industrial operations, including mining, quarrying, sandblasting, rock drilling, road construction, pottery making, stone masonry, and tunneling operations (1). Recently, hazardous silica exposures have been newly documented during hydraulic fracturing of gas and oil wells and during fabrication and installation of engineered stone countertops (3,4). To describe temporal trends in silicosis mortality in the United States, CDC analyzed annual multiple cause-of-death data for 2001–2010 for decedents aged ≥15 years.* During 2001–2010, a total of 1,437 decedents had silicosis coded as an underlying or contributing cause of death. The annual number of silicosis deaths declined from 164 (death rate† = 0.74 per 1 million population) in 2001 to 101 (0.39 per 1 million) in 2010 (p = 0.002). Because of new operations and tasks placing workers at risk for silicosis, efforts to limit workplace exposure to crystalline silica need to be maintained.

Source: http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6405a1.htm?s_cid=mm6405a1_x

Le formaldéhyde

Les professions, activités et tâches associées à l'utilisation du formaldéhyde sont extrêmement variées. Dans les secteurs concernés, des démarches de substitution ont été initiées de longue date. Souvent sans qu'une solution acceptable techniquement et économiquement ne soit encore en vue.
Ce dossier rappelle que le formadéhyde, classé "cancérogène avéré" par le Centre international de recherche sur le cancer, reste largement utilisé dans de nombreux secteurs d'activités.
Une série de reportages décrit la situation et les tentatives de substitution dans différents secteurs : industrie du bois, laboratoires d'anatomie et de cytologie pathologique, thanatopraxie, sucrerie.

Source: http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/TS/TI-TS758page15/ts758page15.pdf

Détection des virus respiratoires et entériques en milieu hospitalier

Une étude pilote
Selon l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les infections nosocomiales constituent une cause majeure de complication des soins de santé avec comme impacts, une augmentation de la mortalité et de la morbidité, une prolongation de l'hospitalisation et une majoration importante des coûts de santé. Ces infections représentent la quatrième cause de mortalité au Canada et sont à l'origine d'un grand nombre de lésions professionnelles (Raka et coll. 2006). Bien que des efforts considérables soient faits sur le terrain pour endiguer ce problème, les infections nosocomiales perdurent et tendent à se complexifier : résistance aux antibiotiques, souches plus virulentes, etc. Le risque encouru par le personnel travaillant dans les milieux de soins doit donc être revu et redéfini sur les bases des nouvelles approches moléculaires d'analyse des bioaérosols. Peu d'investigations sérieuses sur ce vecteur ont été réalisées (Beggs, 2003; Tellier, 2009; Lindsley et coll. 2010). Pourtant, le personnel travaillant dans les milieux de soins est en contact fréquent avec des agents biologiques infectieux présents dans l'air et l'environnement.
Cette activité exploratoire avait pour but de valider, dans un premier temps, la mise en place de méthodologies afin de mieux détecter la présence de virus  dans les milieux de soins et, dans un second temps, d'évaluer si ces méthodologies ainsi que les données préliminaires obtenues peuvent être appliquées dans une étude de plus grande envergure portant sur cette thématique de recherche.

Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-detection-virus-respiratoires-enteriques-milieu-hospitalier-r-861.html

Exposure to carcinogens in surface engineering

Supplementary report
This report details work undertaken following HSE research published as RR963 Exposure to hexavalent chromium, nickel and cadmium compounds in the electroplating industry (Keen et al, 2013). This examined the use of biological monitoring (BM) in the surface engineering (electroplating) industry.
The report examines the efficacy of gloves, the use of surfactants and local exhaust ventilation in chromium plating, and the potential for transfer of contaminants outside the workplace.

Source: http://www.hse.gov.uk/research/rrhtm/rr1042.htm

Best practice guide for the safe handling and use of nanoparticles in packaging industries

A novel “Best Practice Guide for the Safe Handling and Use of Nanoparticles in Packaging Industries” is now available to support those working with nanomaterials at all stages in the development of packaging products.
The Best Practice Guide is the final output of ‘NanoSafePack', a 36 month project funded under the European Union's Seventh Framework Programme (FP7).  The development of the guide was informed by novel research activities undertaken as part of this project, as well as wider state-of-the-art knowledge in the field of nanosafety.
Primarily intended for use by SMEs and larger companies involved in the manufacture of polymer-based nanocomposites for packaging applications, the Best Practice Guide provides practical advice and recommendations which are easy to understand, use and apply in an industrial setting.  This includes technical information concerning the specific applications and properties of nanofillers and polymer-based nanocomposites, as well as new scientific knowledge and guidance on environmental, health, and safety issues. 

Source: http://www.iom-world.org/news-events/news/2015/best-practice-guide-for-the-safe-handling-and-use-of-nanoparticles-in-packaging-industries/

Kidney Cancer Risk in Oil Refining in Finland

A Nested Case-Referent Study
Objective: The purpose of this study was to assess whether occupational exposure to hydrocarbons in the oil-refining activity increases the risk of kidney cancer.
Methods: This case-referent study was nested within the cohort of employees in the oil refinery industry in Finland in 1967 to 1982 (n = 9454). The final data included 30 cases of kidney cancer and 81 age- and sex-matched referents.
Results: There was a threefold increase in the kidney cancer risk for exposure to hydrocarbons in crude oil (odds ratio, 3.1; confidence interval, 1.1 to 8.9; 11 exposed cases). The risk was associated with the highest cumulative exposure category to hydrocarbons in crude oil.
Conclusions: Occupational exposure in oil refining, particularly to crude oil, may increase kidney cancer risk. The study assessed historical exposures; further information needs to be collected for evaluating current exposures.

Source: Anttila, Ahti; Pokhrel, Arun; Heikkilä, Pirjo; Viinanen, Riitta; Pukkala, Eero. Journal of Occupational & Environmental Medicine: January 2015, Volume 57, Issue 1, p. 68–72.
http://dx.doi.org/10.1097/JOM.0000000000000301

Particulate Matter, Endotoxin, and Worker Respiratory Health on Large Californian Dairies

Objective: To assess respiratory exposures and lung function in a cross-sectional study of California dairy workers.
Methods: Exposure of 205 dairy and 45 control (vegetable processing) workers to particulate matter and endotoxin was monitored. Pre- and postshift spirometry and interviews were conducted.
Results: Geometric mean inhalable and PM2.5 concentrations were 812 and 35.3 μg/m3 versus 481.9 and 19.6 μg/m3, respectively, for dairy and control workers. Endotoxin concentrations were 329 EU/m3 or 1122 pmol/m3 and 13.5 EU/m3 or 110 pmol/m3, respectively, for dairy and control workers. In a mixed-effects model, forced vital capacity decreased across a work shift by 24.5 mL (95% confidence interval, −44.7 to −4.3; P = 0.018) with log10 (total endotoxin) and by 22.0 mL (95% confidence interval, −43.2 to −0.08; P = 0.042) per hour worked.
Conclusions: Modern California dairy endotoxin exposures and shift length were associated with a mild acute decrease in forced vital capacity.

Source: Mitchell, Diane C.; Armitage, Tracey L.; Schenker, Marc B.; Bennett, Deborah H.; Tancredi, Daniel J.; Langer, Chelsea Eastman; Reynolds, Stephen J.; Dooley, Greg; Mehaffy, John; Mitloehner, Frank M. Journal of Occupational & Environmental Medicine: January 2015, Volume 57, Issue 1, p. 79–87.
http://dx.doi.org/10.1097/JOM.0000000000000304

L’effet de bâtiments en amont et en aval sur la dispersion des effluents

Une approche axée sur la mécanique des fluides numérique (CFD)
La prédiction de la dispersion des émissions polluantes de cheminées de toit en milieu urbain est extrêmement complexe, tout particulièrement en présence de bâtiments voisins. Le comportement du panache dépend des caractéristiques du vent, mais il est aussi lourdement influencé par l'environnement. Il se peut ainsi que les effluents émis par une cheminée de toit se réintroduisent dans le bâtiment émetteur ou dans un bâtiment adjacent, exposant du coup les occupants à d'éventuels problèmes de santé. La conception et l'implantation optimales de cheminées d'évacuation pour limiter une telle réingestion au niveau des prises d'air et d'autres points sensibles peuvent constituer des défis de taille. Malheureusement, l'état d'avancement actuel de la modélisation de la dispersion, notamment autour d'une configuration de bâtiments non isolés, ne permet pas d'obtenir des estimations suffisamment précises pour éviter de telles situations. Par conséquent, il s'avère nécessaire de développer un nouveau modèle ou de modifier un modèle existant pour prendre en compte les effets de la dispersion des effluents et pour évaluer précisément l'impact des bâtiments qui se trouvent dans le voisinage immédiat de la source de polluants. Afin d'aborder cette question, un programme de recherche coopérative axé sur la modélisation numérique et expérimentale a été mis sur pied entre l'Université Concordia et l'IRSST.

Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-effet-batiments-en-amont-en-aval-r-852.html

Le site national du SIMDUT offre un guichet unique aux Canadiens

Avec la récente annonce des changements apportés au Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail en vigueur au Canada (SIMDUT 2015), un site Web a été créé pour aider les Canadiens à effectuer la transition de l'ancien SIMDUT au SIMDUT 2015, lequel adopte le Système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques (SGH).
Le site Web, SIMDUT.org : Portail national du Canada sur le SIMDUT, offre aux Canadiens un point d'accès unique pour les renseignements les plus récents sur le SIMDUT 2015, et ce, pour toutes les administrations canadiennes. Le site contient également des outils et des ressources utiles à l'intention des travailleurs, des employeurs, des fournisseurs et des formateurs.

Source: http://cm.cchst.ca/newsroom/news_releases/WHMIS2015.html

Étude en soufflerie de l’effet des bâtiments adjacents sur la dispersion en champ proche des émissions polluantes de cheminées de toit

La dispersion des polluants des émissions de cheminées de toit dans la couche limite est fortement influencée par la présence de bâtiments avoisinants et la topographie locale. Il est donc très difficile d'évaluer précisément les concentrations dans le panache sur différentes surfaces de bâtiments. Les polluants émis par une cheminée de toit peuvent présenter des risques pour la santé des occupants des bâtiments s'ils se réintroduisent dans le bâtiment duquel ils émanent ou s'ils pénètrent dans un bâtiment voisin par des ouvertures se trouvant sur différentes surfaces de bâtiments. La plupart des études réalisées par le passé ont porté sur les émissions de cheminées de toit de bâtiments isolés, tels qu'on en trouve rarement en milieu urbain. La majorité des modèles de dispersion restent incapables de fournir des estimations de dilution raisonnables sur les surfaces de bâtiments, et ils ne tiennent pas compte des effets liés à la présence de bâtiments adjacents. Par conséquent, il s'avère nécessaire de développer un nouveau modèle ou de modifier un modèle existant pour prendre en compte les effets de la dispersion des effluents et pour évaluer précisément l'impact des bâtiments qui se trouvent dans le voisinage immédiat de la source de polluants. Afin d'aborder cette question, un programme de recherche coopérative axé sur la modélisation numérique et expérimentale a été mis sur pied entre l'Université Concordia et l'IRSST.

Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-etude-soufflerie-batiments-adjacents-r-851.html

Impact de quatre filières de traitement de l’eau en piscine sur les concentrations des sous-produits de désinfection

Une étude exploratoire
Dans les piscines, l'exposition des populations au sous-produits de désinfection (SPD) est l'objet d'une préoccupation croissante à l'échelle internationale. Les SPD sont le résultat inévitable des réactions chimiques entre les agents désinfectants ajoutés à l'eau des piscines et les matières organiques ou azotées qui y sont naturellement présentes ou introduites par le biais des baigneurs. La production et les niveaux de SPD dans l'eau du bassin et, pour ceux susceptibles de se volatiliser, dans l'air ambiant varient en fonction des approches de traitement. Cependant, il n'existe actuellement pas de données permettant une comparaison systématique de ces approches dans des conditions contrôlées dans un même bassin. La présente étude visait à produire de telles données. L'objectif était d'étudier, à des fins exploratoires, l'impact de diverses filières de traitement sur les niveaux de SPD dans l'eau et l'air d'une piscine dans l'optique de discriminer l'efficacité de chacune et de contribuer à identifier les meilleures pratiques possible pour réduire l'exposition.
La piscine d'accueil pour cette recherche a offert la possibilité de mettre en œuvre, pendant des durées variables, de façon séparée ou simultanée, différents procédés constituant sa filière de traitement. Deux campagnes de mesures des concentrations (eau, air) des SPD ont donc été réalisées (campagnes A et B) pour appréhender, à différentes périodes de l'année et dans des conditions d'achalandage changeantes, l'impact de quatre différentes modifications apportées successivement à la filière de traitement de référence, à savoir :
T1 : activation additionnelle du rayonnement ultraviolet (UV);
T2 : arrêt du stripage (stripping en anglais) avec conservation de la ventilation dans le bassin d'aération;
3 : arrêt du stripage et suppression de la ventilation dans le bassin d'aération;
T4 : suppression du floculant PASS.

Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-impact-filieres-traitement-eau-piscine-desinfection-r-859.html

Travailleuses enceintes ou qui allaitent en milieu de soins

Risque de maladie à virus Ebola et recommandations sur les mesures de prévention
Depuis mars 2014, une importante épidémie de maladie à virus Ebola, sévit en Afrique de l'Ouest. Bien que le risque d'importation de la maladie soit faible, il ne peut pas être exclu. Les recommandations formulées dans le présent document constituent un avis d'experts, fondé sur les connaissances actuelles au sujet du risque encouru par les femmes enceintes atteintes de la maladie à virus Ebola. Le présent avis se base principalement sur le document du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ, 2014), portant sur les mesures de prévention et de contrôle de la maladie à virus Ebola pour les hôpitaux du Québec. Il tient également compte de publications sur le sujet ainsi que des recommandations des principaux organismes internationaux, qu'il s'agisse de descriptions de cas, de rapports publiés sur des éclosions antérieures et d'avis de groupes d'experts.
Lors de la grossesse, l'immunité est réduite (Blackburn, 2013). De plus, les épidémies en Afrique ont mis en évidence que le virus Ebola représente un danger important pour la femme enceinte, compte tenu de son état de grossesse (hémorragies vaginales et utérines sévères; taux de mortalité élevé). Le virus est en outre responsable d'issues défavorables de grossesse (avortements du premier et du deuxième trimestre, mortinaissances) et de mortalité néo-natale significative. Par ailleurs, les mesures de prévention et de contrôle de la maladie à virus Ebola implantées dans les centres hospitaliers de la province du Québec, reposent notamment sur le port de la protection individuelle, mesure de protection essentielle. Or, l'efficacité de ces mesures est incertaine durant la grossesse.

Source: http://www.inspq.qc.ca/Default.aspx?pageid=263&pub=1928

Plus de Messages Page suivante »

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives