Utilisation de l´éthanol dans les procédés de travail

L'Anses n'a pas mis en évidence de risque sanitaire à long terme
Les concentrations atmosphériques d'éthanol sur les lieux de travail restent généralement très en deçà (6 à 20 fois) de la valeur limite d'exposition professionnelle française sur 8 heures (1900 mg.m-3 actuellement en vigueur et considérée comme ne provoquant pas d'effets chroniques). Toutefois, des dépassements peuvent être observés à certains postes de travail, notamment dans le secteur des distillations industrielles et de la vinification. Les concentrations d'éthanol dans le sang (éthanolémie) résultant de l'inhalation d'éthanol dans un cadre professionnel sont généralement très inférieures (50 à 250 fois) au seuil fixé par le code de la route (0,5 g.L-1).

Source : http://www.afsset.fr/index.php?pageid=452&newsid=585&MDLCODE=news

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives