Les conditions de travail des salariés immigrés en 2005 : plus de monotonie, moins de coopération

À métier et secteur d’activité comparable, les salariés  immigrés, et plus particulièrement les étrangers, ont des
conditions de travail spécifiques. Les immigrés sont davantage exposés à des postures « pénibles ou fatigantes à la longue ». Ils déclarent plus souvent que leur travail est
monotone, qu’il ne permet pas d’apprendre des choses nouvelles, qu’il leur laisse peu de marges d’autonomie.

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives