Les effets de la précarité du travail sur la santé : le droit du travail peut-il s'en saisir ?

Le travail se transforme, notamment du point de vue de sa précarisation et des contraintes organisationnelles. À travers les interactions entre le parcours professionnel et la santé, les effets de l'intermittence dans l'emploi et de la précarité du travail ont des conséquences sur la santé des travailleurs. Ces troubles se traduisent par une souffrance pouvant parfois conduire jusqu'au suicide. Outre cette souffrance, ce phénomène à un coût non seulement pour les victimes, mais aussi pour la Sécurité sociale et l'entreprise. Aussi, le droit du travail doit pouvoir appréhender la reconfiguration du marché du travail pour améliorer ses conditions d'exercice en prenant en compte la santé et les nouvelles trajectoires professionnelles (mobilité, intermittence dans l'emploi, restructuration d'entreprise), mais aussi en confrontant à la précarité du travail le principal organisme de prévention de l'entreprise que représente le CHSCT.

Pistes, vol. 11, no 1.

http://www.pistes.uqam.ca/v11n1/articles/v11n1a8.htm

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives