Mémoire du travail et des expositions professionnelles aux cancérogènes

Enquête en Seine-Saint-Denis (France)
Le cancer est une histoire singulière propre à chaque individu, mais inscrite aussi dans l'histoire collective de la montée des risques cancérogènes dans l'environnement humain (Thébaud-Mony, 2006). Selon les estimations établies en 2000 à partir du système européen d'information sur l'exposition professionnelle aux cancérogènes, CAREX (carcinogen exposure), environ 32 millions de travailleurs européens (de l'Europe des 15) étaient exposés à des cancérogènes, soit 23 % des actifs (Kauppinen T. et coll., 2000). En France, une enquête nationale concernant la surveillance des risques (SUMER) et s'appuyant sur l'expérience des médecins du travail montre que l'exposition professionnelle aux cancérogènes concernait en 2003 14,5 % des salariés du secteur privé (soit environ 2,4 millions) dont 40 % ne bénéficiaient d'aucune protection (Guignon, Sandret, 2005). Un rapport de la Cour des comptes sur le « plan cancer » souligne cependant les « carences » importantes en matière de connaissance et de suivi des expositions professionnelles et environnementales aux cancérogènes (Cour des comptes, 2008).

Pistes, vol. 12, no 3, Novembre 2010

Source : http://www.pistes.uqam.ca/v12n3/articles/v12n3a3.htm

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives