Le stress au travail : du paradigme des risques psychosociaux à celui de la qualité de vie au travail

Une recherche-action utilisant trois modèles classiques du stress au travail nous a permis de vérifier l'impact sur les résultats obtenus du choix du modèle et du paradigme : risques psychosociaux versus qualité de vie au travail. Quatre cent trente-six salariés de la grande distribution ont répondu à un questionnaire incluant ces trois mesures du stress, les conséquences (satisfaction, fatigue) et une cause possible (tensions de rôle). Nos résultats valident les hypothèses de différences significatives des niveaux de prévalence du stress selon le modèle, comme des liens avec le facteur et les conséquences, ainsi que l'importance de la perception de stress pour expliquer le vécu négatif.

Source : Psychologie du travail et des organisations, (2019), 25(2), 86-99. https://doi.org/10.1016/j.pto.2018.11.002

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives