2011-06-01 12:00 - Messages

Préoccupé par les nouveaux travailleurs et leur sécurité

Selon les plus récentes prévisions, le Québec devra pourvoir 700 000 postes d’ici 2014. Le marché du travail aura besoin de 400 000 personnes pour combler de nouveaux emplois d’ici 2019, prévoit le ministère de l’Éducation. À cela s’ajoutent les départs à la retraite qui libéreront un million d’emplois. Total : 1,4 million de postes à combler d’ici sept ans. L’enjeu est de taille. Du point de vue de l’IRSST, les besoins de main-d’œuvre et donc de formation posent aussi la question de l’intégration sécuritaire de ces nouveaux travailleurs.

Ceux qui partagent ces préoccupations seront intéressés par les observations qu’a faites dans le secteur minier une équipe de recherche. En effet, en raison de la croissance que connaît ce secteur, le recrutement s’y fait à grande échelle. Les chercheurs se sont demandé comment se transmettent les connaissances liées à la SST vers ces nouveaux travailleurs venus d’horizons différents. Un beau défi pour les employeurs comme pour les travailleurs et un sujet d’actualité qui fait l’objet d’un article dans le numéro du printemps de Prévention au travail. Parlant d’apprentissages, le compte-rendu du premier colloque du Réseau d’échanges sur la manutention devrait vous intéresser aussi.

Bonne lecture!

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST