2012-11-01 12:00 - Messages

Situations de travail et trajectoires professionnelle des actifs atteints d'un cancer

La Fondation ARC et l'INCa ont lancé conjointement en 2006 un appel à projets de recherche s'inscrivant dans les orientations du premier Plan cancer et visant à explorer les conséquences de la maladie et de ses traitements sur les situations d'emploi et de travail des personnes atteintes. Les six recherches soutenues et menées dans ce cadre, présentées dans la partie II, ont permis, à travers des approches quantitatives ou qualitatives, de mesurer et de mieux comprendre l'impact de la survenue du cancer sur la vie professionnelle des patients actifs au moment du diagnostic. La diffusion des résultats de ces différents travaux de recherche devrait favoriser entre autres l'action préventive des médecins du travail et des autres acteurs de la santé au travail. À l'issue de la présentation des résultats de ces recherches lors du colloque du 14 décembre 2010 à Paris, divers acteurs de la réinsertion professionnelle des patients (médecins du travail, associations de malades, DRH...) ont pu échanger leurs points de vue sur les connaissances produites, sur les enseignements pratiques qui peuvent en être retirés, notamment en termes de prévention, et les interrogations qui subsistent.

Source : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, Institut national du cancer, Situations de travail et trajectoires professionnelles des actifs atteints de cancer. Collection États des lieux et des connaissances, ouvrage collectif édité par la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer et l'INCa, Boulogne-Billancourt, septembre 2012, 148 p.  http://www.actdoc.anact.fr/Record.htm?idlist=2&record=19173540124919917229

How should methods for return to work be evaluated?

"Measures to decrease early retirement are underway in many countries to increase the working population and lower costs. Sick leave is the normal pathway to early retirement and methods to enable persons on sick leave to return to work (RTW) earlier and at a higher rate are in focus. Using the term “RTW”, a search in PubMed resulted in about 300 papers, of which more than half have been published after 2008 and 20% during the last year alone. RTW has been the focus of many papers recently submitted to and published in the Scandinavian Journal of Work, Environment and Health. In this issue, Aust and coworkers describe a large randomized Danish study to investigate if support by a trained staff will increase RTW. It is probably the largest ongoing RTW evaluation at the moment. The design is similar to studies of pharmaceutical drugs in phase III, involving a multicenter approach, evaluation committee, cost–benefit analyses, trial registration, and a huge budget. In contrast to most previous studies, it does not focus on a single diagnosis but on estimated prognosis. Established after a literature review, the intervention method is described as “biopsychosocial”. Compared to most other studies in this area, the Aust et al study has a high power. A recent systematic review of community and work-based measures to reduce sick leave among persons with musculoskeletal disorders found that the published literature consisted of rather small studies of limited quality. Furthermore, the effect was overestimated through biased publishing of positive studies."

Source : Järvholm, B. How should methods for return to work be evaluated? Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, vol. 38, no 2, 2012, p.  89-91 

La notion d’appartenance ethnoculturelle dans la recherche et l’intervention en réadaptation

Au Canada, avec le vieillissement de la main-d’oeuvre et le faible taux de natalité, l’État doit faire appel à l’immigration pour éviter une croissance négative de la population et pour combler les besoins de main-d’oeuvre de l’industrie. Il est rapporté que les immigrants et les personnes issues des minorités ethnoculturelles présentent une vulnérabilité accrue face aux risques liés à la SST et à l’incapacité prolongée. Cependant, très peu de choses sont connues sur les dynamiques
sous-jacentes à ces groupes plus vulnérables, sur l’évolution de leurs conditions de vie, leur état de santé et sur les difficultés auxquelles ils peuvent faire face lorsque survient un épisode d’absence prolongée du travail. L’influence de l’appartenance ethnoculturelle des travailleurs sur le processus de retour au travail ajoute un niveau de complexité aux facteurs qui sont déjà reconnus en réadaptation (déterminants de l’incapacité et du retour au travail), mais elle a été
relativement peu étudiée dans le contexte. Ce bilan de connaissances a permis d'identifier et décrire les thématiques qui émergent des travaux de recherche et explorent les questions relatives à l’influence de l’appartenance culturelle sur le processus de réadaptation et de retour au travail.

Source : Côté, D.. La notion d’appartenance ethnoculturelle dans la recherche et l’intervention en réadaptation: un bilan des connaissances. Bilans de connaissances / Rapport  B-080, Montréal, IRSST, 2012, 68 p. http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-la-notion-appartenance-ethnoculturelle-dans-la-recherche-et-intervention-en-readaptation-b-080.html

Une première en ergothérapie : un guide pour évaluer les capacités reliées au travail

Présenté dans la dernière édition du magazine Prévention au travail, ce guide contient recommandations élaborées en vue d’aider l’ergothérapeute et le client à choisir les stratégies les plus appropriées pour procéder à une ÉCT. Pour bon nombre de travailleurs qui présentent une déficience physique et sont engagés dans un processus de réadaptation, l’évaluation de leurs capacités reliées au travail (ÉCT) constitue une pratique clinique courante.

Source : http://www.irsst.qc.ca/prevention-au-travail/media/documents/fr/prev/V25_03/17-19.pdf

 

Using the Work Limitations Questionnaire in Patients With A Chronic Condition in the Netherlands

 Objective: To examine the intelligibility and psychometric properties of the modified Dutch language version of the Work Limitations Questionnaire (WLQ) (WLQ-mdlv). Methods: Employed patients with a physical chronic condition completed the WLQ-mdlv, the Work Ability Index, and the 36-item short form health survey. Intelligibility, internal consistency, test–retest reliability, and external construct validity of the WLQ-mdlv were assessed. Results: In 125 patients, the WLQ-mdlv showed improved intelligibility for a Dutch population. With Cronbach α coefficients more than .80, squared weighted κ of 0.63 or more (individual items), intraclass correlation coefficients of 0.83 or more (WLQ scales), a minimal detectable change of four points (WLQ index), and negative correlations with the Work Ability Index and related 36-item short form health survey scales reliability and external construct validity of the WLQ-mdlv were confirmed. Conclusion: The WLQ-mdlv is an intelligible, reliable, and valid instrument for evaluating work limitations in employees with a chronic condition in the Netherlands.

Source : Verhoef, Joan A.C.; Miedema, Harald S. ; Bramsen, Inge; Roebroeck, Marij E. Using the Work Limitations Questionnaire in Patients With A Chronic Condition in the Netherlands, Journal of Occupational & Environmental Medicine, October 2012, vol. 54, no 10. p. 1293–1299.  http://journals.lww.com/joem/Abstract/2012/10000/Using_the_Work_Limitations_Questionnaire_in.20.aspx

 

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Méthodes et types d’études

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives