2009-11-01 12:00 - Messages

Nouvelle norme ISO pour le management efficace du risque

Une nouvelle Norme internationale ISO 31000:2009, Management du risque – Principes et lignes directrices, aidera les organisations de tous types et de toutes tailles à gérer efficacement les risques. ISO 31000 fournit des principes, un cadre et des lignes directrices pour gérer toute forme de risque d'une manière systématique, transparente, et crédible dans quelque domaine et quelque contexte que ce soit.
En parallèle, l'ISO publie le Guide ISO 73:2009, Management du risque – Vocabulaire, qui complète ISO 31000 en fournissant un ensemble de termes et définitions dans le domaine

Source : http://www.iso.org/iso/fr/pressrelease.htm?refid=Ref1266

Enhancing OSHA’s Records Audit Process Could Improve the Accuracy of Worker Injury and Illness Data

DOL verifies some of the workplace injury and illness data it collects from employers through OSHA’s audits of employers’ records, but these efforts may not be adequate. OSHA overlooks information from workers about injuries and illnesses because it does not routinely interview them as part of its records audits. OSHA annually audits the records of a representative sample of about 250 of the approximately 130,000 worksites in the high hazard industries it surveys to verify the accuracy of the data on injuries and illnesses recorded by employers. However, OSHA does not always require inspectors to interview workers about injuries and illnesses—the only source of data not provided by employers—which could assist them in evaluating the accuracy of the records. In addition, some OSHA inspectors reported they rarely learn about injuries and illnesses from workers since the records audits are conducted about 2 years after incidents are recorded. Moreover, many workers are no longer employed at the worksite and therefore cannot be interviewed. OSHA also does not review the accuracy of injury and illness records for worksites in eight high hazard industries because it has not updated the industry codes used to identify these industries since 2002. OSHA officials told GAO they have not updated the industry codes because it would require a regulatory change that is not currently an agency priority. The Bureau of Labor Statistics (BLS) also collects data on work-related injuries and illnesses recorded by employers through its annual Survey of Occupational Injuries and Illnesses (SOII), but it does not verify the accuracy of the data. Although BLS is not required to verify the accuracy of the SOII data, it has recognized several limitations in the data, such as its limited scope, and has taken or is planning several actions to improve the quality and completeness of the SOII.

Source : http://www.gao.gov/new.items/d1010.pdf

Envoyé: 2009-11-18 14:33 par Maryse Gagnon | avec aucun commentaire
Classé sous :
Éoliennes et santé publique

Synthèse des connaissances
Le présent rapport a été produit en vue de fournir l'information la plus complète aux directions régionales de santé publique. Les sujets qui y sont abordés ont été identifiés selon les préoccupations ou inquiétudes soulevées par la population en matière de santé lors d‘audiences publiques ou lors de demandes d'informations adressées aux directions de santé publique, ou selon les problématiques potentielles perçues par les membres du comité. Ces sujets comprennent les effets sociaux et communautaires entourant l'implantation d'un parc éolien (chapitre 1), le bruit (chapitre 3), les infrasons et les sons de basses fréquences (chapitre 4), l'effet stroboscopique ou les ombres mouvantes (chapitre 5), les nuisances en phase de construction et la sécurité (chapitre 6) et les champs électromagnétiques (chapitre 7). Les chapitres 1 et de 3 à 7 sont généralement présentés selon la structure suivante : description de la situation, préoccupations pour la santé et résumé. Afin d'aider les intervenants dans la compréhension des notions générales liées au son, un aide-mémoire a été préparé et se trouve au chapitre 2.

Source : http://www.inspq.qc.ca/publications/notice.asp?E=p&NumPublication=1015

Risk Assessment Tools Database

There are many risk assessment tools and methodologies available to help enterprises and organisations assess their health and safety risks. The choice of method will depend on workplace conditions, for example the number of workers, the type of work activities and equipment, the particular features of the workplace and any specific risks.
The most common risk assessment tools are checklists, which are a useful tool to help identify hazards. Other kinds of risk assessment tools include: guides, guidance documents, handbooks, brochures, questionnaires, and 'interactive tools' (free interactive software, including downloadable applications which are usually sector-specific). These tools can be either generic or branch/risk-specific.
The Agency has developed a risk assessment tools database with tools from all over Europe. The database is regularly updated.
Risk Assessment Tools can be searched for in various ways, including by the topic covered, by sector or by country.

Source : http://osha.europa.eu/en/practical-solutions/risk-assessment-tools/index_html

Le vieillissement de la main-d'oeuvre et la SST

L'IRSST rend disponible des conférences présentées lors de son colloque annuel le 27 octobre dernier. Pour cette occasion, quelque 140 chercheurs, partenaires et intervenants SST se sont réunis autour de la thématique retenue cette année, soit le vieillissement de la main-d'oeuvre.

Source : http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/Colloque-IRSST-2009.pdf

Envoyé: 2009-11-09 9:29 par Maryse Gagnon | avec 1 commentaire(s)
Classé sous : ,
Aide à domicile

Le secteur de l'aide à domicile recouvre des activités très variées. Sa particularité est son lieu d'exercice, des domiciles privés. La mise en oeuvre d'actions de prévention des risques professionnels présente de nombreux intérêts : rendre le métier plus attractif, améliorer la qualité et la continuité des prestations, diminuer le nombre d'accidents du travail et des maladies professionnelles. Tous les acteurs (bénéficiaires de l'aide, intervenants, responsables) ont un rôle à jouer.

Source: http://www.inrs.fr/dossiers/AideDomicile.html

Les expositions aux risques professionnels des personnels soignants en 2003

Selon les résultats de l’enquête SUMER menée en 2003, les personnels soignants non médicaux des hôpitaux (principalement infirmiers et aides-soignants), très majoritairement féminins, se distinguent nettement de l’ensemble des salariés par un cumul de contraintes horaires et organisationnelles. Ils signalent plus souvent que les autres salariés manquer de moyens matériels et devoir travailler dans l’urgence, notamment dans le secteur public. Ils sont également fréquemment exposés à diverses contraintes physiques. Plus que les autres salariés en contact avec le public, les personnels soignants sont exposés aux risques d’agression verbale et/ou physique. Du fait d’une demande psychologique élevée, ces personnels vivent plus souvent des situations de « jobstrain », susceptibles d’affecter leur santé.
Les infirmières et aides-soignantes sont  plus exposées que les autres salariés à certains produits chimiques cancérogènes et aux radiations. Les risques biologiques au contact des patients et les risques d’accidents d’exposition au sang sont aussi caractéristiques de ces métiers.

Source : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2009-10-41-4-2.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives