2012-07-01 12:00 - Messages

La taille, c'est important! Besoins en matière d'espace de travail pour le travail de bureau

Pour les personnes qui travaillent dans un bureau, le poste de travail ou l'espace de travail est l'endroit où elles s'assoient, réfléchissent, travaillent, se réunissent et, selon la nature du travail, où elles passent de nombreuses heures par jour. Ainsi, lorsque vient le temps de concevoir un espace de travail, plusieurs facteurs doivent être pris en considération afin de répondre le mieux possible aux besoins de vos employés et aux exigences associées aux tâches qu'ils exécutent.

Les locaux à bureaux doivent être conçus et adaptés pour permettre aux employés de se déplacer librement et de façon sécuritaire dans l'espace, tout en respectant les exigences liées à l'entreposage et à la venue potentielle de visiteurs, et d'effectuer tous les aspects de leur travail confortablement. Mais de combien d'espace un employé a-t-il réellement besoin?

Source : http://www.cchst.ca/newsletters/hsreport/issues/2012/07/ezine.html#oshanwers

The critical re-action: Learning from accidents

How do organizations react and learn from accidents? The current paper deals with the justified necessity of acting upon, and learning from accidents. The aim is to discuss organizational dynamics and interplay, evoked and put into (re)action 'after the fact'.

The paper is part of an interview study that was designed to invite individuals to reflect back, and search for patterns in terms of how they interpret the learning impact of an accident, not just in terms of changes within their own organization that can be traced back to accidents, but for the sector as a whole. A presumption for this study was the importance to look at organizational interaction, i.e. how organizations act, affect, and speak with each other. In all 30 people from the rail and marine sector were interviewed with regard to (1) revealed changes in the aftermath of the accident, and (2) conditions for learning from accidents. Thematically, the interviews had two major accidents in Norway as a background theme: The high-speed craft MS Sleipner-accident (1999) and the railway accident at Åsta (2000).

Source : Størseth F, Tinmannsvik RK. Safety Science. 2012; 50(10): 1977-1982. http://dx.doi.org/10.1016/j.ssci.2011.11.003

Falls from vehicles – What are the risks?

Many falls from vehicles occur during loading and unloading – you don't have to fall far to land hard.

This page give you further information on where these risk are.

Source : http://www.hse.gov.uk/fallsfromvehicles/index.htm?eban=govdel-motor-vehicle-repair&cr=11-Jun-2012

La revue Documents pour le médecin du travail fait peau neuve

Depuis 1975, la revue Documents pour le Médecin du Travail n'a cessé d'évoluer, de s'enrichir pour apporter les éléments médicaux, scientifiques et techniques et documenter la pratique en santé au travail. Suite à l'instauration puis au renforcement de la pluridisciplinarité dans les services de santé au travail, la ligne éditoriale a progressivement évolué, tout en maintenant l'orientation première de la revue sur la santé au travail. La revue Documents pour le médecin du travail fait peau neuve, change de nom et devient Références en santé au travail et s'adresse désormais à l'ensemble des acteurs des équipes de santé au travail : médecins du travail, infirmiers en santé au travail, intervenants en prévention des risques professionnels...


Source : http://www.rst-sante-travail.fr/rst

Participation des travailleurs au processus de promotion de la santé et de la sécurité au travail — Guide pratique

Les salariés ont souvent une connaissance approfondie de leur travail et des mesures à prendre pour en accroître la sécurité. Ce guide montre comment les travailleurs peuvent utiliser cette connaissance pour améliorer la santé et la sécurité sur le lieu de travail à travers une relation active avec l’encadrement. Il défi nit les contours des rôles, responsabilités et devoirs légaux respectifs des travailleurs, de leurs représentants et des employeurs. Il présente des exemples concrets de dispositions que toutes les parties peuvent prendre en vue d’améliorer de manière signifi cative la santé et la sécurité dans le cadre professionnel. Ce guide présente également une précieuse «liste de contrôle» que les travailleurs et leurs représentants peuvent utiliser pour s’assurer qu’ils mettent en oeuvre tous les moyens à leur disposition pour réduire les risques.

Source : http://osha.europa.eu/fr/publications/reports/workers-participation-in-OSH_guide?sourceid=rss&utm_source=home&utm_medium=rss&utm_campaign=rssfeeds

Health and safety in surface engineering

Surface engineering refers to a wide range of technologies designed to modify the surface properties of components for decorative and/or functional purposes. The industry has significantly higher accident rates (for fatal, major and 3-day injuries) than manufacturing as a whole. Indeed, whilst accident rates for manufacturing have dropped over the last 6 year period, in Surface Engineering industries they have increased. For example, the major injury rate for surface engineering has increased from 270 (per 100,000 employees) in 1996/7 to 445 in 2002/3 whereas the manufacturing industry rates have fallen from 206 to 196 over the same period. In the health topics rubric, HSE explains  that there is also considerable underreporting of cases of occupational ill health ; they are related to lifting/carrying heavy and/or awkward objects, use of irritant and allergic chemicals (nickel, powder coatings, chromium etc), use of two-pack (isocyanate) paints, Vibration from polishing mops, hand-held grinders. They discuss also about the main causes of injury in the surface engineering industry.

Source: http://www.hse.gov.uk/surfaceengineering/index.htm

Un arrêté sur la surveillance médicale renforcée (France)

Poursuite du chantier de la réforme de la santé au travail. Un arrêté du 2 mai 2012 clarifie les dispositions relatives à la surveillance médicale renforcée de certaines catégories de travailleurs : moins de 18 ans, femmes enceintes, salariés exposés à des agents dangereux pour la santé (amiante, rayonnements ionisants, plomb, pression, bruit, vibrations, produits CMR…), travailleurs handicapés. Il abroge 12 anciens arrêtés à compter du 1er juillet 2012.

Source : http://www.inrs.fr/accueil/header/actualites/arrete-surveillance-medicale-renforcee.html

Prévenir les risques chez les travailleurs saisonniers

Plus d'un million de personnes occupent chaque année des emplois saisonniers dans l'agriculture, le tourisme, les services… Ces différents emplois, hormis leur caractère ponctuel sur l’année, n’ont rien à voir entre eux : diversité d’emploi, de contrat, de profils de salariés, d’âge, de formation, de suivi médical. La prévention des risques est difficile et ne peut pas faire l’objet de généralités dans ces situations. Elle est pourtant une nécessité.


Source : http://www.preventica.com/actu-enbref-prevenir-risques-travailleurs-saisonniers-230712.php

     

Colloque « Savoir pour mieux agir en SST »

Le RRSSTQ a organisé son 8e colloque annuel le 7, 8 et 9 mai 2012 au Palais des Congrès de Montréal, dans le cadre du 80e Congrès annuel de l'ACFAS. La thématique du Colloque « Savoir pour mieux agir en santé et sécurité au travail » a été choisie pour rassembler les chercheurs des différentes disciplines autour d'une problématique similaire. Ce colloque a fait le point sur les liens entre le savoir et l'action dans le domaine de la santé et sécurité au travail (SST) ... Dans ce 8e colloque annuel, trois symposiums thématiques ont notamment été présentés, soit :
• Symposium sur la santé et le bien-être des individus au sein des organisations animé par Jacques Forest et Véronique Desmarais
• Symposium en nanotoxicologie - L'infiniment petit en action : Recherches sur les nanoparticules et les particules ultrafines dans un contexte de SST animé par Yves Cloutier
• Symposium sur l'enquête québécoise sur les conditions de travail, d'emploi et de SST (EQCOTESST) animé par Michel Vézina


Les actes du colloque sont maintenant disponibles
Source : http://www.rrsstq.com/fra/colloques-conferences-formations/colloques/rrsstq/colloque--savoir-pour-mieux-agir-en-sst-.asp

Cancer du sein : le risque du travail de nuit

L'étude française CECILE de l'INSERM montre que le risque de cancer du sein augmente d'environ 30% chez les femmes ayant travaillé de nuit. Les résultats d’une étude publiée dans l'International Journal of Cancer montrent que le risque de cancer du sein est augmenté chez les femmes ayant travaillé de nuit. Menée par des chercheurs de l’Inserm et baptisée CECILE, cette étude a permis de comparer le parcours professionnel de 1.200 femmes ayant développé un cancer du sein entre 2005 et 2008 à celui de 1.300 autres femmes.
Les facteurs de risque de cancer du sein sont variés. Ils incluent des mutations génétiques, un âge tardif à la première grossesse, une faible parité ou encore les traitements hormonaux mais les facteurs liés au style de vie, les causes environnementales ou professionnelles du cancer du sein ne sont pas complètement identifiés.
http://www.anact.fr/web/actualite/essentiel?p_thingIdToShow=27061603

 

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives